fbpx

Bruit en open-space : quels effets sur les collaborateurs ? Comment le diagnostiquer et le prévenir ?


L’aménagement en open-space : avantages et inconvénient
Évaluer la gêne liée au bruit avec le questionnaire GABO
Impacts psycho-sociaux du bruit sur les salariés
✓ 
Bruit en open-space : comment protéger ses salariés ? 

Le concept de l’open-space divise et est régulièrement remis en question. Si certains annoncent la mort des bureaux ouverts avec la crise de la Covid-19, plusieurs études montrent que les professionnels y sont pourtant toujours attachés. Selon un sondage publié par l’Ifop en décembre 2020, 63% des salariés souhaitent retravailler la majorité du temps au bureau.

 

L’open space : un lieu de vie et de créativité, mais qui favorise le bruit


Quand BureauxLocaux a interrogé 350 professionnels sur leurs motivations pour revenir au bureau, 66% ont affirmé qu’ils désiraient avancer sur des projets en collaboration avec leurs équipes. Ce n’est pourtant pas la principale raison citée puisque 71% d’entre eux ont répondu que leur besoin était avant tout social, qu’ils souhaitaient revoir leurs collègues et échanger avec eux en face-à-face.

40% des actifs français considèrent le lien social et les relations avec leurs collaborateurs comme sources de bonheur au bureau. 

Si le domicile s’est transformé en lieu de travail, le bureau doit à présent devenir un lieu de vie. Comme l’explique Danièle Linhart, sociologue au CNRS, “Être tout le temps privé des autres du lieu concret qui symbolise la coopération, entraîne la perte du sens du travail dans sa dimension sociale”. Travailler en open-space favorise le contact, la collaboration et la créativité, mais augmente aussi le bruit, déjà bien connu comme l’un des plus grands problèmes des bureaux ouverts. Alors, comment déterminer si le niveau de bruit dans vos bureaux est au-delà de l’acceptable ? Des normes, questionnaires et autres solutions individuelles à disposition des entreprises existent.

bruit en open-space

 

Évaluer la gêne liée aux nuisances sonores avec le questionnaire GABO


Le questionnaire GABO (Gêne Acoustique dans les Bureaux Ouverts) de l’INRS est un outil pour les entreprises qui souhaitent mesurer la gêne liée au bruit en open-space. Il objective cette gêne au travers de 4 grandes thématiques.

La satisfaction des employés vis-à-vis de leur environnement de travail, mesurée selon deux critères : la privacité (possibilité de contrôler son environnement) et le confort. L’environnement sonore du lieu de travail : quelle est la perception de l’intensité et de la gêne sonore ? Le questionnaire porte une attention particulière aux cinq types de bruit cités comme les plus gênants : les sonneries de téléphone, le bruit des équipements, les conversations intelligibles ou inintelligibles et les bruits de passage. La relation des individus au bruit en général, qui dépend de chaque sensibilité et empreinte auditive. Enfin, la perception qu’ont les collaborateurs de leur santé physique ou psychique, du stress et des douleurs.

Quels enseignements sur l’impact du bruit en open-space ont été tirés de ce questionnaire depuis sa mise à disposition ?

 

Bruit en open-space : quels impacts sur les salariés ?


Les réponses de l’enquête INRS montrent que les facteurs liés au bruit sont très corrélés avec la satisfaction. Ils arrivent avant ceux associés à la température ou à la qualité de l’éclairage. D’autres études, notamment menées par l’Ifop, soulignent l’augmentation des risques psychosociaux ou encore la perte de productivité liée au bruit en open-space.

1- Insatisfaction et irritabilité

Plus de 80% des employés dans le secteur tertiaire se plaint du bruit au bureau. En particulier, les bruits de conversations ainsi que les sonneries de téléphone sont systématiquement considérés comme les plus gênants. L’exposition quotidienne à ces bruits entraîne une hausse de l’insatisfaction des collaborateurs qui ont du mal à se concentrer et sont plus irritables. Cela peut aussi, dans certain cas, créer des tensions entre collaborateurs d’un même espace de travail.

2- Stress et fatigue

La quasi-totalité des français (94%) pense que le bruit a des effets directs sur la santé. Le travail et les transports sont d’ailleurs les endroits où ils se sentent particulièrement agressés par le bruit. Pour 8 actifs sur 10 en poste de travail, le bruit et les nuisances provoquent fatigue, de perte d’attention, de maux de tête.

bruit en open-space : quel impact

3- Performance

Un actif perd en moyenne trente minutes de travail par jour à cause de la gêne liée au bruit, d’après une enquête publiée par l’association JNA. Cette situation génère un coût social élevé.

« Il est possible d’estimer que six millions d’actifs en poste perdent individuellement au moins 120 heures par année de travail, indique l’association. L’Insee estimait en 2008 le coût horaire moyen à 32 euros. Ainsi, 3 840 euros par actif en poste de travail seraient perdus pour l’entreprise par année ».

4- Désertion du lieu de travail

Dans les faits, le passage en open-space a des effets directs sur l’entreprise qui peut être l’objet d’une hausse des demandes de télétravail et d’une surréservation des salles de réunion par les salariés cherchant à se concentrer. Autre effet de bord : les plus sensibles au bruit ont tendance à s’isoler totalement avec du matériel inadapté (boules quies, casques de chantier, etc.) ce qui nuit à la collaboration recherchée en décloisonnant l’espace de travail.

 

Comment protéger ses salariés du bruit en open-space


Réduire le bruit devient crucial au bureau afin d’assurer le bien-être et la performance des professionnels. Voici quelques astuces pour favoriser leur concentration, leur productivité et les protéger contre les nuisances sonores. 

1- La norme acoustique de l’AFNOR pour auditer le niveau de bruit.

La norme acoustique NF S31-199 de l’AFNOR (association française de normalisation) émet des recommandations sur les niveaux de bruit à respecter en open-space, afin d’accompagner les entreprises dans cette démarche.

2- Des solutions acoustiques collectives pour agir au niveau du bâtiment.

L’isolation acoustique est utile afin de minimiser ou éviter la circulation du son dans un immeuble. Elle réduit la transmission directe et indirecte du bruit à travers les murs, les cloisons, les planchers ou les plafonds. Cependant, chaque bâtiment est particulier, il faut donc faire des tests et des diagnostics pour avoir des recommandations adaptées aux locaux. Ces projets peuvent être coûteux et ne s’adaptent pas forcément aux diverses sensibilités auditives des professionnels. C’est pour cela qu’il est aussi nécessaire de trouver des solutions appropriées au niveau individuel. 

3- Casque anti-bruit : une solution individuelle pour s’isoler du bruit en open-space.

s'isoler du bruit en open-space grace aux casques ANC

Une solution individuelle, de plus en plus plébiscitée par les entreprises et leurs collaborateurs, sont les écouteurs ou les casques à réduction de bruit active. Ces appareils permettent d’atténuer les bruits environnants, donnant la possibilité d’être pleinement concentré. Fort utile lorsque 95% des employés déclarent être gênés dans les bureaux ouverts à cause de conversations entre collègues, de sonneries de téléphones ou encore de bruit de machines (INRS).

Certains casques ANC haut de gamme comme ceux de la gamme TILDE® intègrent aussi une nouvelle technologie permettant à l’utilisateur de réduire le bruit tout en préservant la communication. Une solution qui répond à un besoin bien connu des professionnels en entreprise : trouver un équilibre entre s’isoler et collaborer.

Découvrez les casques anti-bruit TILDE® VOICE FIRST

Fabriqué en Bretagne, TILDE® PRO est particulièrement adapté aux activités de téléphonie intensive.

✓ Micro bouche détachable
✓ Téléphonie confidentielle et ultra-intelligible
✓ Conversations sans bruit en face-à-face
✓ Réduction active de bruit jusqu’à -30dB
✓ Connexion Bluetooth 5.0, USB-audio et Jack en option
✓ Audio HD (haut-parleurs 40mm)

Conçu à Paris, TILDE® AIR est un produit ultra-léger, parfait pour se concentrer où que l’on travaille.

✓ Design ultra-léger (40 g) et flexible
✓ Téléphonie sans fil (Bluetooth)
✓ Conversations sans bruit en face-à-face
✓ Réduction active de bruit jusqu’à -30dB
✓ Multi appairage Bluetooth 4.2
✓ Audio HD (haut-parleurs à armature équilibrée)

RESTEZ INFORMÉ(E)

Ne passez pas à côté de nos actualités, offres promotionnelles, ou informations exclusives sur les produits TILDE®.